Photo du Prisonnier Jean-Noël BLANCHER

Publié par Pierre MILLET

Envoi de Blanchet Jean Noël Prisonnier au Camp de Dülmen 2e Compagnie Groupe 2 Baraque 21 - Dulmen – Westphalie – Allemagne (voir carte ci-dessous)

5 mars 1916

"Mes très chers frères je n’ais pas eu de vos Nouvelles depuis le 20 janvier.Je pense que je vais pas tarder en a m’avoir. J’ai souvent des Nouvelles de toute la famille. Je vous envois ma photot. Je pense que cela vous fera plaisir.Je sui en bonne santé. Je désir que vous en soyer de même. Je vous embrasse à tous. Au revoir".

Il s'agit d'une carte-postale avec sa photo envoyée à sa sœur du camp de Prisonnier de Dülmen en Allemagne et datée du 5 Mars 1916 où il se trouvait à cette époque. Il s'agit de Jean-Noël BLANCHER (même s'il a écrit BLANCHET) né en 1887 et décédé en 1959 en Dordogne où il était cultivateur. Il s'agit d'un Grand-Oncle de mon épouse.

Comme l'indique sa casquette et le texte de la carte, il était militaire au 308e Régiment d'Infanterie de Bergerac, régiment de Réserve du 108e RI. Ce régiment faisait partie de la 124e brigade d’infanterie, 62e division d’infanterie, 12e Région.

Affecté au camp retranché de Paris en août 1914, le 308e partit combattre dans le Nord. A la retraite tactique du 28 Août, il se retrancha dans la Somme à Manancourt (en limite du Pas-de-Calais). Il participa à la bataille de Moisans et du Bois des Vaux.

(Suite et Source sur : chtimiste.com)

--------------------------------------------------

Le document ci-dessus appartient à ma collection personnelle. Toute réutilisation ou rediffusion, même à titre gratuit, doit faire l'objet d'un accord préalable. P. MILLET.
Son parcours Militaire :
 
Matricule n° 1022 à Bergerac - Classe 1907
 
Service militaire :
Incorporé au 28e Bataillon de Chasseurs à Pied à compter du 8 octobre 1908.
Envoyé en congé le 25 septembre 1910. Certificat de bonne conduite accordé.
Dans la Réserve : Régiment d'Infanterie de Bergerac.
Armée Territoriale et sa Réserve : 108e RI de Bergerac
 
Guerre 14-18 :
Rappelé à la Mobilisation le 3 Août 1914.
Fait Prisonnier le 13 Octobre 1914 à Lille (59).
Rapatrié le 20 décembre 1918.
Envoyé en congé illimité le 3 avril 1919, 6e échelon, numéro 377.
Dépôt démobilisateur : 108e R.I. Se retire à Lalinde.
 
Campagne contre l'Allemagne :
du 3 août 1914 au 2 avril 1919 :
- Aux Armées du 4 octobre 1914 au 13 octobre 1914
- En captivité du 13 octobre 1914 au 19 décembre 1918
(Prisonnier de Guerre au camp de Dülmen en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Allemagne).
 
Affecté plan A au 50e R.I. le 1er janvier 1924.
Maintenu Service Armé, invalidité inférieure à 10 %, origine admise Direction de la Comm. de Réforme de Périgeux du 11 avril 1929 pour : "Double cicatrice .... épaule gauche suite de séton par balle, parties molles. rien aux poumons, état général excellent".
 
Dégagé d'obligations militaires le 15 octobre 1936.
 
En octobre 1931, réside à "La Brunetière" à Bergerac.